Zamor Duboirant, au rythme de la musique

Zamor Duboirant, au rythme de la musique

Passionné de musique, Zamor Duboirant a bercé Belladère avec sa voix et ses performances scéniques pendant de longues années. “Josie”, morceau où il chante son amour à sa femme a tourné sur les ondes de Radio Rotation FM pour le plaisir de tous. Il a grandement pris part au dynamisme culturel de la ville de Belladère. 

Musicien et éducateur, Zamor Duboirant est né et a grandi à Belladère. Très impliqué dans les activités sociales de la commune pendant sa jeunesse, il a fait montre de son engagement à travers diverses initiatives. Il fonde son club de foot dénommé Flamenco, qui affrontera d’autres sélections au niveau du département. Attiré par la culture et la scène, il dirige la troupe de danses AJPB qui représente la ville de Belladère sur tout le territoire national. Parallèlement à sa carrière professionnelle à Port-au-Prince, il prendra part, quand l’opportunité se présente, aux activités culturelles de la ville.   

En 2008, pour la 3e foire binationale écotouristique et de production réunissant Haïti et la République Dominicaine, il s’est porté volontaire pour former une chorale de 250 personnes pour représenter la commune. Il a renouvelé l’expérience pour les jeux Olympiques de l’amitié en 2009. En 2018, pour la célébration des 70 ans de fondation de la ville, Zamor a mis sur pied la Chorale Dumarsais Estimé, qui a chaleureusement égayé cette célébration. 

Son association 

En 2002, Zamor crée la Fondation Enfants d’Exception qui porte l’ambition d’encadrer les enfants et leurs parents. Basée à Nazon, la fondation apporte un soutien psychologique aux enfants et adolescents, en leur enseignant la résolution des conflits à travers la médiation et l’échange. La musique tient une place importante dans cet encadrement.  

Vos liens avec Belladère ?

Belladère garde une place de choix dans le cœur de Zamor Duboirant, il essaie de garder la flamme allumée à travers la chorale Dumarsais Estimé, mais faute de supports et de mécènes, le projet tend à vaciller. 

Qu’est-ce qui manque à la ville selon toi, en terme d’initiatives culturelles ? 

La ville perd au fur à mesure de sa substance, nous confie Zamor, il fut un temps, on avait de vrais modèles pour la jeunesse, et de vraies structures et associations qui faisaient la promotion de la culture. Nous devrions avoir un Service culturel à la Mairie qui se chargerait de mettre en place des activités culturelles pour les habitants de la commune. 

Nous vous proposons deux liens pour apprécier la musique de Zamor Duboirant 

Josie 

Propos recueillis par Soucaneau Gabriel