Renald Lubérice

“Mon histoire avec Belladère est celle d’une longue relation d’amour et d’amitié.”

Fils de Belladère, on découvrira Renald Lubérice à travers son expérience à Radio Rotation FM. Pendant plus d’une décennie, il animera des émissions politiques et culturelles et des événements portés par la station. Regard sur ce visage de la ville qui, aujourd’hui, nourrit de grands projets pour le territoire.

Renald Lubérice a fait ses études primaires entre Totoye et Baptiste et ses études secondaires à Belladère, “son premier lieu de socialisation véritable”, pour reprendre ses propres mots. “Je dois tout à la commune”, poursuit-il. Très jeune, il intégra radio Rotation FM et apprend les ficelles de l’animation. Une expérience formatrice qui lui inculque le sens de la ponctualité, des responsabilités et sa curiosité pour la chose politique. Il se rendra ensuite en France pour faire des études en Sciences politiques.  

Depuis février 2017, Renald Lubérice occupe le poste de Secrétaire général du Conseil des Ministres, il enseigne également les sciences politiques à l’Université d’État d’Haïti, à l’Institut d’Études et de Recherches Africaines (IERAH/ISERSS). En tant que Secrétaire général du Conseil, il assure l’organisation du Conseil des ministres, participe à un certain nombre de projets de normes tels que des arrêtés et des résolutions. Il s’assure de la rédaction du procès verbal du Conseil, que les décisions prises sont bien consignées et qu’un suivi approprié soit fait. Dans ses responsabilités, il joue un rôle de conseil juridique auprès du Président de la République et du gouvernement. 

L’entreprenariat 

Aujourd’hui, Renald Lubérice investit dans le tourisme. Pour lui, c’était une évidence de revenir sur les traces de son enfance. Dans la localité de Roy-Sec, à l’entrée de Belladère, il développe un parc agrotouristique. Un projet qui a pour ambition d’implanter dans le département un pôle d’attraction touristique et de développement agricole. Pour l’instant, l’activité du parc se concentre sur la production aquacole, les poissons issus de cette production sont commercialisés dans la localité et aussi à Port-au-Prince. Dans l’idée de développer le côté touristique, un terrain multisport est en construction sur le site, des loisirs comme le kayak, le canoë seront possibles sur les lacs construit pour le projet. Des pistes sont aménagées pour ceux qui veulent se balader, des bungalows seront à disposition de ceux qui veulent prolonger leurs séjours. Un autre projet en perspective est la transformation du jus de mangue, car selon l’entrepreneur, chaque année, il y a une perte massive de revenus dans le département car il n’y a pas de moyens ni de technologies pour conserver ou transformer les mangues. 

Regard sur la culture

“Il manque beaucoup à la jeunesse, j’aurais aimé voir un centre culturel où les jeunes ont accès à la lecture, à la pratique du théâtre, où ils trouveraient un accompagnement s’ils souhaitent faire de la poésie ou de la musique. Je pense qu’il y a beaucoup de potentialités, surtout à explorer.”

Par Soucaneau Gabriel

 

 

Auteur, Renald Lubérice a déjà publié 5 ouvrages, disponibles dans les librairies de la capitale. 

2011, « Haïti : Etat serendipe ? Mécanismes de blocage et/ou d’accélération de l’émergence de l’Etat moderne »

2016, « Est-ce que ça dérange ? 

2017, « Capturé. Guy Philippe ou la volonté d’être esclave »

2018, « Au nom d’une fille » 

2019, « Ce dont Réginald Boulos est le nom »

2020, « Rendre le pouvoir aux haïtien.ne.s » (à paraître)